La science    s’invite                 chez vous

Nous Rejoindre

Ingénieur de recherche

Etre ingénieur de recherche chez Saint-Gobain Research Paris, c’est travailler au sein d’une équipe pluridisciplinaire, bénéficier en transverse de toutes les compétences scientifiques de notre centre de recherche et interagir avec les autres entités du groupe Saint-Gobain ainsi qu'avec le monde académique.

Vous avez la responsabilité de mener à bien un ou plusieurs sujets de recherche, intégrés dans des projets ayant pour objectif de développer de nouveaux produits ou procédés.

Vous pouvez également participer au programme de recherche exploratoire en proposant des idées nouvelles et ainsi faire émerger de nouveaux projets de recherche ou de nouvelles collaborations.

« J'aime le contexte industriel, avec ses recherches plus pratiques, des temps de projet plus courts. J'ai choisi Saint-Gobain car en plus d'être une entreprise très dynamique, elle est sur plusieurs fronts, plusieurs matériaux qui tournent autour de l'habitat. Cet aspect pluridisciplinaire du centre R&D est très important pour moi. »

 

Barbara
Ingénieure de Recherche
Technicien de recherche

Présents au sein de nos équipes de recherche, les techniciens de recherche sont des collaborateurs essentiels dans notre organisation. Ils concourent à toutes nos réalisations et participent ainsi à l'accomplissement de notre mission primordiale : améliorer l'habitat au sens large dans le respect de l'environnement et contribuer au bien-être de chacun.

Les techniciens de recherche sont recrutés au niveau Bac+2 ou 3. Comme les ingénieurs de recherche, ils bénéficient d'un environnement scientifique de haute qualité. Leur évolution de carrière peut les amener vers une activité opérationnelle du groupe Saint-Gobain ou à intégrer, par exemple, une équipe en production ou une équipe d’un autre centre de R&D.

 

« Il y a un lien fort entre le technicien et l'ingénieur. Nous appliquons des directives techniques et nous réalisons un travail tant de paillasse que de compréhension des problématiques. C'est au technicien de s'organiser, d'être autonome, notamment au niveau pratique. »

François
Technicien de recherche

 

Vincent est technicien de recherche dans le département Produits Composites et Revêtements de Surface.

« Après l’obtention de ma licence de Chimie Inorganique à l’université Paris XI, j’ai postulé à une offre d’emploi de technicien sur les mortiers chez Saint-Gobain Recherche. J’ai passé plusieurs entretiens et l’on m’a proposé de postuler en parallèle à un autre poste portant sur les couches inorganiques fonctionnelles déposées sur verre. Deux semaines plus tard, la DRH me recontactait pour me proposer ce dernier poste que j’occupe actuellement au sein du département PCRS. » explique Vincent.

« Je travaille principalement sur la texturation de surface et l’adhésion de l’argent sur le verre pour les miroirs. Concernant la texturation, c’est pour une application visant principalement le domaine de la décoration intérieure. C’est un domaine dynamique qui intéresse particulièrement les architectes. L’adhésion de l’argent est étudiée dans le but d’améliorer la durabilité des miroirs. Il s’agit alors d’essayer d’en comprendre les mécanismes. »

Mais son travail ne se résume pas qu’à la recherche. Il y a également l’assistance aux usines. « Après avoir présenté un nouveau produit obtenu au laboratoire, il est parfois nécessaire d’adapter les conditions de dépôts aux machines dont disposent les usines par exemple. »

Cela amène Vincent à travailler avec les autres départements du centre, comme le département Couches Minces ou l’Unité Mixte de Recherche Saint-Gobain/CNRS. « Lorsqu’on travaille à Saint-Gobain Research Paris, je trouve que les interactions avec les autres personnes du centre et des usines sont enrichissantes. Les gens sont ouverts… On apprend beaucoup. »

Mais ce que préfère Vincent dans son quotidien, c’est la nouveauté et la paillasse. « Mon travail n’est jamais routinier et il est très concret. Je pense que si on fait de la Chimie à la base, c’est qu’on aime la paillasse et manipuler. Je m’émerveille de ce que je fais à chaque fois. Lorsque je fabrique un miroir et que je vois l’argent qui apparaît sur le verre, je trouve ça magique ! »

Vincent
Technicien de recherche
Département Produits Composites et Revêtements de Surface
Etre fonction support 

Etre fonction support, c’est occuper une fonction-clé d’assistance et de conseil auprès des « clients internes » que sont les ingénieurs et les techniciens de recherche avec lesquels le contact est permanent.

Contrôleur de gestion, informaticiens, responsables de la maintenance, chargé de communication, chargés de veille, ingénieurs brevets, chargés de ressources humaines ou encore acheteurs accompagnent la dynamique de nos départements de recherche en constante évolution. Les fonctions support comportent une dimension généraliste qui permet d'appréhender et de maîtriser l’ensemble des aspects dans un domaine de compétence.

Les fonctions support sont en relation régulière avec leurs homologues dans les autres entités Saint-Gobain, avec qui elles partagent les meilleures pratiques.

C’est au cours de sa thèse que Laurence découvre que beaucoup d’informations techniques se trouvent dans les publications de brevets. Son souhait de rester proche de la technique et de l’innovation, sans toutefois être chercheur, et son envie de découvrir l’aspect juridique lié à ces innovations, l’orientent vers le métier d’ingénieur brevet.

 Après une formation en droit de la Propriété Intellectuelle au CEIPI et une 1ère expérience en tant qu’ingénieur-examinateur à l’INPI, elle devient ingénieur brevet dans l’industrie, passe l’examen de mandataire européen, et rejoint le Département de la Propriété Industrielle de Saint-Gobain Research Paris en septembre 2011.

Composé d’une trentaine de collaborateurs, le Département de la Propriété Industrielle de SGR Paris a pour vocation de travailler avec tous les Pôles du groupe Saint-Gobain. Il rassemble les compétences nécessaires  à l’acquisition des droits (dépôts de brevets, extensions dans tous les pays, examens, oppositions et recours) et de leur exploitation (libertés d'exploitation, problèmes de contrefaçons, accords). Le département assure également la gestion des portefeuilles brevets et réalise un travail d’information et de veille technologique brevets.

« Une de mes principales missions consiste à rédiger les demandes de brevets. Pour protéger et valoriser au mieux l’invention, il est important de la décrire en imaginant les stratégies que l’on pourra mettre en place pour son développement et son exploitation. Il faut notamment prévoir les variantes et les développements futurs de l’invention ainsi que les contournements éventuels que pourraient opérer les concurrents. C’est grâce à ce travail d’anticipation que le brevet pourra être opposable durablement et permettra de maintenir l’avance technologique sur la concurrence. Une fois la demande de brevet rédigée, elle est déposée auprès des offices  de brevets. Une part importante de mon activité est dédiée aux procédures d’examen et d’opposition, soit en défense de nos propres brevets, soit en attaque des brevets concurrents. En tant que mandataire européen, nous opérons directement devant l’Office Européen des brevets (OEB) », explique Laurence. « Lorsqu’il s’agit de pays hors de l’Europe, nous opérons en étroite collaboration avec nos mandataires locaux. »

« Une autre partie de mon activité concerne les litiges et les libertés d’exploitation. Les Activités de Saint-Gobain nous sollicitent très souvent pour analyser un brevet d’un concurrent et en connaître sa portée juridique et géographique. » Voilà le quotidien de Laurence.

Ce qu’elle apprécie particulièrement en travaillant à Saint-Gobain Research Paris ? « Pour tout ce qui touche à la France et à l’Europe, nous faisons vraiment tout en interne et en particulier nous intervenons directement dans les procédures orales devant l’OEB, au niveau des Divisions d’examens et d’oppositions et des Chambres de recours. En étant à SGR Paris, j’apprécie les échanges quotidiens avec les chercheurs ».

Laurence
Ingénieure Brevets
Département Propriété Industrielle

Nos dernières
offres

Toutes nos offres